mardi 3 juillet 2012

Top 6 des commandes stupides


Un concept-art pour l'une des futures scène des Voisins du Chaos. Je n'en dirais pas plus pour éviter de spoiler l'histoire plus que ça.

J'aime bien peindre les nuages, au moins on ne me fait jamais de remarques sur leurs erreurs d'anatomie. Peindre des nuages me permet aussi de m'apaiser après avoir envoyé valdinguer les arnaqueurs qui me contactent pour me demander n'importe quoi. En effet, une petite minorité de clients me contactent en me prenant pour un pauvre âne prêt à travailler pour eux gratuitement, avec le sourire et éventuellement en leur faisant la cuisine.

Voici donc le TOP 6 des demandes les plus absurdes auxquelles j'ai eu droit dans mon activité d'illustrateur indépendant (j'ai masqué les informations des personnes qui m'ont contacté, par contre je n'ai pas corrigé leur fautes d'orthographes, ça leur laisse leur charmes d’énergumènes du web) :

Ceci est une histoire vraie.

- Numéro 1 “Le brave” :

"Bonjour, je m'appelle ******, je suis responsable de l'école des ****** de *********.
De ce faite je souhaiterais savoir s'il était possible de nous faire des dessins pour pouvoir rendre plus attractif les cours théorique que je donne aux jeunes ? [...]
Le tous forme environ 100 cours que sous powerpoint, car c'est le système de cours qu'ils préfèrent.
De ce faites il y aura énormément de travail soit environ 1000 dessin soit environ 10 dessin par cours voir plus.
De plus je souhaiterais savoir s'il était possible de faire ceci bénévolement  ?
En effet l'école est une association bénévole [....]
Dans l'attente d'une réponse, et d'une collaboration ensemble,"

Bon d'ordinaire, je ne réponds même pas à ce genre de mail délirant. Mille dessins quoi... Un dessin animé en temps réel aussi tant qu'on y est.  Comme c'était pour une "bonne cause", j'ai préféré expliquer calmement que je ne peux pas me permettre de réaliser des dessins gratuitement à tous ceux qui me le demandent. Je suis souvent sollicité par de nombreuses associations aux causes aussi importantes les unes que les autres, et si je me mettais à faire un dessin à chaque fois que qu'on me le demande, je n'aurais ni le temps de travailler, de dormir, ou de me perfectionner au bilboquet...

- Numéro 2 “Le fou furieux” :

“Je me permet de vous écrire car je viens de tomber par hasard sur votre site internet. Celui-ci m'a interpellé car je trouve votre travail assez intérressant.
Je m'appelle ******* ****** et je suis en préparation de mon quatrième court métrage. Je suis à la recherche d'une ou de plusieurs personnes pouvant réaliser dans un premier temps les concepts arts, puis le film en 3D ainsi que la BD officielle.
Ce film pour vous résumer en quelques lignes parle du siège de la ville de Montauban en 1621.
Pour éviter un coût important à la production, j'ai décidé de le réaliser en animation 3D.
Pour le financement, dans l'immédiat, je n'ai aucun budget.
Si vous êtes prêt à partir pour une aventure exceptionnelle, car ce poste est le plus important, je suis prêt à vous rencontrer afin que nous puissions en parler de vive voix sur Montauban.“

Alors je traduis : “Bonjour, je suis un gros taré qui n’a aucune notion de temps et d’argent, je souhaiterais que vous réaliseriez à vous seul et pour moi un film d’animation et tous ses produits dérivés. Évidement je ne compte pas vous payer, mais c’est une belle aventure de bosser comme un esclave sur une masse de travail que même un studio d’animation Hollywoodien ne pourrait prendre en charge sur 4 ans de développement.
En plus, comme je suis un gros flemmard, c’est à vous de venir me voir et de faire 100km en caisse pour écouter mes divagations sur les chevaliers Montauban. Je vous laisse, les infirmiers arrivent pour ma piqure.”

- Numéro 3 “Le grand classique” :

“Bonjour,
Dans le cadre du développement du site Internet www.-----------.fr, nous recherchons actuellement des artistes français spécialisés dans l'illustration.
Le principe de notre projet repose sur les bases suivantes :
    • l'idée serait donc de demander aux artistes de créer des fonds d'écran créatifs et originaux déclinés en plusieurs formats pour ordinateur, iPhone/iPod Touch, iPad et autres smartphones et tablettes tactiles…
    • nous n'accepterons que des créations originales réalisées par des artistes exclusivement français et soigneusement sélectionnés ! Nous espérons ainsi, obtenir un degré qualitatif suffisamment élevé !
Les avantages pour les artistes, sont nombreux :
    • promotion et visibilité accrues de vos œuvres sur Internet et les réseaux sociaux, grâce à notre réseau de sites Internet spécialisés qui relayeront la sortie du site Internet,
    • un lien direct vers votre site Internet et/ou votre portfolio sera mis en place à coté de chacun de vos fonds d'écran,
Comme précisé dans le document pdf joint au mail, aucune rémunération n'est prévue.”

Wahou mais c’est trop bien cette proposition ! Bosser gratos pour des arnaqueur du web, ça a toujours été mon rêve !  Et puis il y a tellement d’avantages, j’aurais le droit de voir l’adresse de mon site affiché sur le leur de couleur noire sur fond noire, c’est trop génial ça ! Je suis sur que en bossant gratos pour des fonds d'écran de smartphones, Steven Spielberg va me courtiser pour travailler avec lui sur son projet d'adaptation de Gaston Lagaffe 3D en odorama ! Qu’est ce que je suis chanceux !
Et pis tiens, je vais faire comme eux, je vais leur demander de venir faire le ménage et la cuisine bénévolement chez moi et en échange je mettrais l’adresse de leur site web sur mon paillasson.
Plus sérieusement, ce genre de pratique s'appelle du crowdsourcing : on monte un site web sans contenu, on laisse les internautes le remplir gratuitement, et on vend le tout via des régies pubs. C’est pas illégal, mais ça reste de l’exploitation et de l’arnaque. Pour ceux qui tombent dans ce genre de panneau, pitié, arrêtez de bosser gratos, vous niquez votre profession et votre compte en banque dans la foulée.

- Numéro 4 “Le gros Naif”

“Bonjour,
Félicitation pour ta parution dans ********, j'ai beaucoup apprécié ton taff sur ton portfolio.
Je me permet de venir vers toi concernant plusieurs de mes projets. Je travaille actuellement à la réalisation de 2 ****** bientôt en ligne.
Je souhaiterai savoir si cela t’intéresserai de réaliser la page d'entrée de la plateforme Propagande. J'ai pensé à une planche BD sur ce thème. Je ne peux te payé pour l'instant mais bien sur ton travail signé plus lien et présentation.
serais tu intéressé ?”


Ma réponse professionnelle et cordiale :
“Merci pour ton appréciation sur mon travail
Concernant ta requête, je suis désolé, mais je ne peux me permettre de travailler gratuitement, si j'acceptais, je serais perpétuellement en train de travailler 24h sur 24 pour les autres sans aucun retour. Quand on à un projet personnel, il faut savoir s'y investir également financièrement. Pour mon projet BD  je paye de ma poche un assistant, comme un grand, avec mes sous. On ne demande jamais à un plombier de travailler gratuitement en échange de sa signature les tuyaux de la salle de bain ou la promesse de parler de lui.
Bon courage pour tes projets.”

La réponse suivante qu’il me fait parvenir :
“Décidément qu'est ce que vous avez tous avec la plomberie :p ( mon ancienne activité). t'envoyer une telle demande ne coûte rien elle ;) .En tout cas mon appréciation sincère, bon courage et peut être à bientôt.”

Non mais sérieusement ? Il se fout de ma gueule en plus avec son appréciation sincère ?
“t'envoyer une telle demande ne coûte rien elle” Si justement, ça te fais passer pour un gros triso qui prospecte tous les mails de graphistes qu'il trouve sans rien comprendre au principe du commerce et de l'échange de services à hauteur équivalente. Ça ne m’étonne pas qu’il ai arrêté la plomberie, il devait mettre des baignoires dans des cuisines avec sa super stratégie.

- Numéro 5 : Le mec qui doute de rien :

“Salut, après plusieurs mois à suivre "Les voisins du chaos", je me suis permis de réfléchir à un synopsis de BD qui pourrait plus coller à ton univers, dans l'optique de te proposer une collaboration. Comme tu as pu certainement le voir, j'ai déjà un 1er projet en cours, cependant j'ai suffisamment d'avance sur mon dessinateur (Tome 1 écrit) pour bosser sur un projet neuf.”

Des mecs qui me proposent des scénarios, c'est courant, c’est plutôt flatteur et je comprend la démarche d’un scénariste d’aller chercher un dessinateur. Mais là, je ne sais pas si c’est de la prétention ou de la grosse naïveté, me dire qu’il a un projet plus intéressant que le mien… pour moi, ça sent l’égo démesuré et le génie incompris par ses parents. Pour séduire quelqu’un dans un projet non rémunéré, il faudrait déjà commencer par un peu de modestie.

- Numéro 6 : L’enfant de 12 ans

“J'ai écrit un roman d'après votre bd es-je le droit? bien sur le titre sera les voisins du chaos d'après la bande désinnée de Tohad!
J'ai maintenant terminé le roman mais avant de le publié chez edifree.fr ou edilivre.fr je vous envoie le roman en pdf”

Sur ce cas là, autant vous dire que j’y suis allé avec des pincettes. Le mec m’a carrément envoyé un manuscrit du scénario de ma propre BD qu’il s’était fait chier à réécrire, mais avec des fautes à chaque mots et une syntaxe très étrange. Comble de l'absurdité, il a modifié la fin du scénario, avec des mariages et des prophéties étranges concernant mes personnages...
Devant ce mail, deux choix s’offraient à moi : soit c’était un psychopathe prêt à tout, soit un gamin qui n’a pas tout comprit à la notion du droit d’auteur. J’ai répondu par un mail poli et didactique expliquant l’impossibilité pour lui de diffuser son PDF et j’ai eu en réponse : “D'accord alors je ne le publie pas !”.
Donc l’hypothèse de l’enfant me semble la plus probable.

Je vais m’arreter là pour ce soir mais j’en ai encore des dizaines en stock de demandes de ce genre. Au milieu de ma clientèle, je remarque une chose : un client qui paye bien est toujours un client respectueux et poli. D’office, quand un client propose une rémunération indécente, c’est déjà une marque profonde de manque de respect et sachez que la suite sera encore pire : demande de modifications interminables, rémunération reportée, absence de réponses par mails, ect...
A tous ceux qui souhaitent se lancer dans la profession de graphistes indépendant, ne travaillez jamais gratuitement ou sur des promesses !

14 commentaires:

  1. en effet tu as un eu des vrais aliens x___x heureusement que tout le monde n'est pas comme ça , mais y a vraiment des cas XD (la plomberie ->mdr)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nop ça va, c'est une minorité, mais reste que beaucoup de gens prennent le dessin pour un hobby et non une profession :p

      Supprimer
  2. J'ai adoré cet article. J'aime bien ta façon de nous faire partager le point de vue que tu as sur ces personnes...

    Mais du coup j'ai trop hâte de lire la suite, vivement le prochain article à ce sujet ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je parlerais des newbies de Dev4All :D

      Supprimer
  3. Ouais ! encore des posts marrant comme ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en prépare un sur les éditeurs :D

      Supprimer
  4. Je peux mettre ton image sur mon blog. Juste comme ça ? Juste parce que je l'aime beaucoup ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !

      ( Du coup, j'ai envie de t'envoyer un mail pour te donner des super conseils pour l'affichage HD de ta BD et de te demander ensuite si tu voudrais pas un rail de soupe de poison lyophilisé avec un peu de moutarde :D )

      Supprimer
  5. Enorme ton post, et malheureusement tellement vrai... Je n'ai pas autant de contact et de propositions que toi (je n'interesse pas grand monde il faut croire^^). Mais le peu de contacts directs me demandant "un coup de main" ne volaient pas plus haut que ceux que tu cites la...Entre les associations floues pseudo caritatives qui te demandent la création de logos ou d'affiches, bien évidemment gratuites, ou les scénaristes qui te demandent, toujours gratuitement, d'adapter immédiatement leurs scénario révolutionnaires, il y'a de quoi se pendre...
    Je ne sais plus si le plus dur dans l'illustration/BD, c'est le travail en lui même ou la relation humaine...

    En tout cas bonne continuation à toi, je t'ajoute dans les liens de mon modeste blog, tu mérites d'être vu...et lu ^^ !

    Ciao

    Effix

    RépondreSupprimer
  6. Je suis infographiste, spécialisée en 3D, et j’avoue avoir eu des demandes dans ce genre...
    Faire un jeu vidéo entièrement, gratuitement.
    Faire touuuute les sprites d'un projet de jeu vidéo, c'était mes débuts, j'avais accepté, le lendemain, je lui pond un katana en 3D, et là, il me dit qu'il arrête, il en a marre :D
    Courage à toi o/

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,

    Suite à notre échange sur Twitter (https://twitter.com/loran750/status/289328838280892417 lecteur, il y a du WTF dedans), je viens ici déposer mon spamco (comme tout webspammeur qui se respecte) rien que dire que j'adore, je kiffe, je respire tous les articles de type "coup de gueule" pour se plaindre de ces clients, prospects ou tout simplement des demandes complètement farfelues, hors de propos et ... gratuites ou presque.

    Allez, il faut que je me motive je me motive et je vais pondre un article sur mes aventures avec des personnes qui sont malheureusement devenues clientes, pour mon plus grand malheur (j'ai une agence web). Et tu n'oublieras pas de déposer ton spamco.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arf faudra que tu le fasse tourner ton futur article :)
      Je te conseille ce tumblr : http://salut-l-artiste.tumblr.com/ Il regroupe un paquet de perles du démarchage des professions artistiques :)

      Supprimer
  8. Je me suis éclatée à lire ces demandes! C'est tellement abusé que ça ne pourrait même pas passer à la TV! Les gens sont vraiment à côté de la plaque et ne respectent vraiment pas le métier de dessinateur.

    RépondreSupprimer